Hytale ou Minecraft #5 | Des narrations incomparables

Guide - Video - Lore
Article rédigé par Noxyss le 02 / 08 / 2019

Si vous arrivez ici sans avoir lu l’article précédent, je vous invite à sa lecture. Cet article fait partie d’une série comparante Hytale et Minecraft. En quoi Hytale est-il un jeu similaire et différent à Minecraft ? Sera-t-il mieux ? Sera-t-il moins bien ? Est-il juste différent et incomparable ? Telles sont les questions auxquelles nous tentons de donner des réponses.

Minecraft ou Hytale possède une aventure, une histoire aussi libre soit-elle. Nous discuterons ici de celles-ci tant sur le contenu que sur la narration que chacun apporte. Personnage, musique, mécanique, monde, tout est sujet à cette narration. Quoi de beau pour finir cette série qu’un article faisant référence à tous les articles précédents, n’est-ce pas ?

Minecraft, une narration musicale

Nous n’avons eu que dire que Minecraft était d’une simplicité déconcertante, l’ambiance sonore du jeu vient elle aussi le souligner. Lors du GameCity Festival de 2014, Daniel Rosenfeld a réalisé une conférence sur la façon dont il a composé la musique du jeu de Minecraft. Comme le précise l’article de TheGuardian, le début fut un véritable chaos ! Des fichiers qui ne voulaient pas charger, l’ordinateur qui planta ou encore son téléphone avec ses notes n’arrêtant pas de s’éteindre ! La salle resta cependant suspendue à chacun de ses mots !

Que dire de son ambiance sonore ? Minecraft possède différentes pistes au tempo lent, sur un thème mélancolique, entre acoustique et électronique. Son style, assez minimaliste, vous laisse jouer sans même vous rendre compte de sa présence. Ne vous y trompez pas, plus qu’un réel choix, ceci fut aussi une nécessité technique. En effet Minecraft n’était capable de lancer que 20 sons en même temps. N’imaginez donc pas que tous les animaux autour puissent faire du bruit en même temps. Une difficulté supplémentaire vient aussi relever l’embarras. Il est impossible d’obtenir deux sons en boucle au même moment. Levez la tête : il pleut. Vous l’entendez tout en vous baladant au bord d’une rivière qui est, quant à elle, silencieuse.

Daniel raconte aussi d’autres difficultés, expliquant qu’il était impossible de différencier si le joueur se trouvait à la surface ou dans une caverne. Les combats ne durant que quelques secondes rendaient impossible une musique dédiée. Que faire ? Le compositeur se souvint alors d’un jeu, Dwarf Forteress. Ce jeu culte d’une immense complexité utilisant de simples caractères ASCII. L’ASCII est une table comportement l’ensemble des caractères possibles de votre ordinateur incluant aussi bien les lettres, les nombres ou encore les caractères spéciaux. Ce jeu aux terribles graphismes possédaient une musique composée d’une simple guitare. Les notes de cette guitare continuaient sans relâche laissant le joueur à ses pensées : « Peut-être je devrais continuer de jouer, peut-être qu’il y a plus à ce jeu ». Daniel expliquait qu’il souhaitait offrir ce même sentiment. A l’époque, Minecraft n’était qu’à ses prémices ne possédant que très peu de blocs différents. La lente ambiance qu’il a su créer vient offrir aux joueurs la permission de prendre son temps. Minecraft est un jeu de création où Daniel Rosenfeld a offert un espace paisible pour notre imagination. Telle est, selon moi, la narration principale de Minecraft.

Hytale, une narration multiple

Hytale sera un jeu à l’histoire importante. Nous avons pu percevoir ce souhait de créer un monde dans lequel le joueur n’y est qu’un simple habitant parmi tant d’autres. A l’heure de ces lignes, seules une poignée de musique a été dévoilé. Chacune d’entre elles vous emmène dans une ambiance particulière. Elles vous entraînent dans un sens, vous poussent vers une aventure, vers un chemin. Celles-ci viennent servir l’histoire classique dont nous ne possédons que peu d’informations.

Celle-ci conterait la corruption du monde par un dieu du nom de Varyn. Un combat éclaterait cependant face à la déesse Gaïa s’opposant à ses plans. Le joueur, se plaçant aux côtés de la divinité de la vie, parcourrait le monde affrontant les corrompus. Les joueurs ont ainsi été fait afin de les combattre, armé d’une épée, d’une hache ou encore de magie. Les articles de Hypixel Studios présentent de nombreuses représentations de ces dieux sur les différents éléments, personnages ou encore monstres venants habiter le monde.

La génération du monde de Hytale est une grande part de son histoire. En effet, on y retrouvera l’ensemble des lieux servant le conte. Les points d’intérêt dont ils en existeraient une grande diversité sont un exemple. On retrouve aussi des constructions plus rares telles que le temple de Gaïa présent au sein d’un article dédié à l’interface. Tous ces lieux aussi petits qu’immenses accompagnent les joueurs dans son immersion.

Hytale est ainsi fait, du monde au personnage, tout y est afin d’immerger le joueur dans un univers qui n’est pas le sien.

Retrouvez davantage d'informations sur ces sujets : Un nouveau blogpost consacré entièrement aux Fanarts d’Hytale ! , Hytale : un univers mélangeant différentes époques

Hytale et Minecraft, quelle réponse à notre question ?

Si nous devions conclure cette série d’articles, je ne pourrais répondre que par une seule chose. Minecraft et Hytale sont incomparables bien qu’ils partagent de nombreuses choses.

Minecraft est un jeu minimaliste où la création est l’unique clef. Il vous invite à créer, à prendre votre temps, à libérer votre imagination. Hytale est quant à lui un jeu dédié aux joueurs mais étroitement lié aux créateurs. Ce jeu vous offre un moyen de créer des histoires, du contenu mais tout cela dans un objectif : le joueur.

C’est ainsi qu’est ma vision du jeu. Si je ne devais vous donner qu’un conseil en cette fin : « Cherchez à regarder toutes les perceptives, la première n’est pas toujours la bonne ».

À PROPOS DE L'AUTEUR

Articles similaires